Cardiofréquencemètre et Decathlon Coach : comment ça marche ?

Courir, marcher, faire du sport en général, au cardio, pour quoi faire ? Concrètement qu’est-ce que ca m’apporte de connaître ma fréquence cardiaque ?

Parfois, on a du mal à trouver son rythme de croisière : essoufflement important, on ne s’affine ou s'affûte pas comme on le souhaite, on fatigue très vite, on a mal partout … bref on ne prend pas beaucoup de plaisir à pratiquer !

La solution dans ce cas, c’est de connaître son rythme cardiaque afin de faire du sport dans la zone appropriée, et ainsi progresser, et avec plaisir !

Comment ça marche ?

La fréquence cardiaque se mesure en bpm (battements par minute). Le % cardio est une façon d’exprimer l’intensité de votre effort en prenant en compte les caractéristiques de votre coeur.

A fréquence cardiaque la plus basse (fréquence au repos), vous ne faites aucun effort, votre % cardio est 0. Lorsque votre coeur atteint sa fréquence cardiaque maximum votre % cardio est à 100.

Le %cardio est parfois appelé %FCmax pour pourcentage de fréquence cardiaque maximum.

En connaissant votre % cardio à chaque instant de votre pratique sportive, vous savez dans quelle zone d’effort vous vous trouvez : Échauffement & Récupération, Endurance fondamentale, Endurance active, Résistance et Résistance dure.


A chaque zone correspond un état différent de votre organisme avec ses bénéfices propres.

ÉCHAUFFEMENT / RÉCUP.

Cette zone correspond à un effort modéré, idéal en début de séance pour vous échauffer en douceur et en fin de séance pour récupérer activement en éliminant les déchets produits par vos muscles durant l'effort. Vous éviterez ainsi les courbatures.

ENDURANCE FONDAMENTALE

Après 20 à 40 minutes dans cette zone, vos muscles vont commencer à puiser dans vos graisses. Cet effort modéré vous permet donc de vous affûter mais aussi d'améliorer votre endurance sur les sorties longues (plus de 1h30). Vous pouvez pratiquer dans cette zone sans limite de temps !

Dans cette zone, vous êtes en aisance respiratoire, moins essouflés, vous prenez plus de plaisir.C’est dans cette zone également que vous perdez le plus de graisse ! La nature est bien faite non ? :)

ENDURANCE ACTIVE

L'effort est intense mais votre corps est capable de fournir suffisamment d'oxygène pour tenir cet effort dans la durée. Vos muscles s'habituent à mieux consommer les sucres présents dans les fibres musculaires. Grâce à ce type d'entraînement, vous pouvez maintenir vos allures rapides (ex : allure de compétition 10 km) pendant une durée plus longue. Mais cet effort ne doit pas être maintenu plus de 45 minutes successives.

RÉSISTANCE

Dans cette zone, votre organisme n'apporte pas suffisamment d'oxygène pour répondre à la demande de vos muscles : c'est le seuil anaérobie. Un entraînement comportant des efforts courts et répétés dans cette zone vous permet d'améliorer votre performance sur une distance donnée (par ex : votre temps au 10km). Vous apprenez aussi à mieux récupérer des efforts intenses. Chaque répétition en résistance ne doit pas dépasser 5 minutes et le cumul de ces répétitions ne doit pas dépasser 45 minutes.

RÉSISTANCE DURE

Un effort très intense. Elle doit être travaillée uniquement sur des efforts fractionnés très courts (répétitions de 15 secondes à 2 minutes). Les bénéfices sont proches de ceux en résistance, mais cette zone permet de travailler sur des efforts plus courts qui sont plus facile à gérer pour les débutants.

Alors ceinture, t-shirt, brassière ou montre, a vous d’écouter votre cœur maintenant ! :)

Diane
Equipe Decathlon Coach