Débuter un sport : mieux comprendre les différentes phases pour garder votre motivation

Commencer une activité ou un sport n’est pas si facile. Mais à mieux comprendre les différentes étapes, on garde motivation et on balaie les doutes :)

Commencer une activité ou un sport n’est pas si facile, je vous l’accorde ! Car non, la motivation ne sera pas constante… et les progrès non plus… Mais si vous connaissez un peu plus les différentes phases, cela vous permettra de poursuivre votre activité même en cas de doute ou de démotivation.

Les différentes phases

Apres un ou deux essais, vous savez que vous aimez une activité. C'est alors qu'il est intéressant d'avoir un matériel adéquat pour pouvoir progresser.

Ensuite il y a plusieurs phases :

1/ L'euphorie du début
On progresse vite, on s’amuse, on découvre, on est poussé par le nouveau et la découverte.
En fonction de votre assiduité, vous progresserez assez rapidement au début de votre pratique, mais c'est là qu'il faut faire attention : ne pas trop en faire pour ne pas se faire mal, ou ne pas se lasser.

2/ Stagnation
Puis vous atteindrez un plateau et vous aurez l’impression de ne plus progresser. On progresse moins, du coup on est moins motivé et l’euphorie du début retombe.

C’est dans ces moments là, qu’il sera important de poursuivre son activité et de s’accrocher pour continuer les séances. En effet, ces “plateaux de progrès” sont nécessaires pour l’intégration des nouvelles compétences motrices, intellectuelles et la récupération.

3/ Les progrès
Mais n’ayez crainte, si vous continuez votre activité régulièrement, votre courbe de progrès repartira à la hausse.

Les phases 2 et 3 se succéderont souvent, mais ne lâchez rien !

Comment garder la motivation

Pour vous aider à garder votre motivation, voici quelques astuces :

  • Choisissez une activité qui vous plaît (cela paraît évident, mais on peut être poussé à une activité parce que d’autres la font, que l'on s'est toujours promis de faire etc ...)
  • Ne commencez par trop vite ou trop haut : vous avez beau avoir une bonne condition physique, chaque activité est différente et demande des efforts différents. Calez vos premières séances sur un rythme léger, quitte à accélérer ensuite mais évaluez votre niveau actuel en toute objectivité et planifiez l’intensité et la durée de vos séances en fonction
  • Intégrez votre nouvelle pratique sportive dans votre agenda : planifiez avec application le temps que vous consacrerez à votre sport pour être sûr(e) que cela durera plus d’une semaine.
  • Pour garder la motivation il est parfois intéressant de varier les modes “d’encadrement”: seul, en groupe, en club, en duo …
  • Mettez vous bien en tête que la progression n’est pas linéaire et qu’elle est surtout progressive : autrement dit n’en faites pas trop tout de suite
  • Réfléchissez à vos moments de récupération et de repos : pour garder votre motivation et surtout éviter blessures et surentraînement (surtout en phase d’euphorie et de découverte) pensez à bien récupérer : votre corps en a besoin pour progresser et votre esprit pour continuer à aimer ce que vous faites.
  • Réfléchissez également à votre sommeil et à votre nutrition : en effet, une nouvelle activité physique demande des apports nutritionnels différents. Et votre corps a besoin de repos. Vous sentirez peut-être une fatigue au début, mais c’est totalement normal, écoutez votre corps, il sait ce dont il a besoin !
  • Enfin, la progression passe aussi dans un matériel adéquat : nul besoin de prendre la raquette de champion ou le vélo de course du tour de France lorsqu’on commence, mais un équipement adapté à votre pratique peut vous permettre de prendre encore plus de plaisir dans votre découverte et votre pratique sportive.
  • Enfin, vous pouvez voir envie de vous fixer un objectif de compétition : c’est une très belle motivation et un beau challenge. Pour éviter de vous dégoûter à la première course, choisissez un objectif de compétition raisonnable et ambitieux mais à votre portée !

N'oubliez pas

Qu’après les 2 ou 3 premières séances de découverte, vous aurez des moments de démotivation et c’est là que tout ce que vous aurez préparé vous aidera à ne pas arrêter (encadrement, emploi du temps,...)

De plus il faut garder en tête que les progrès ne sont malheureusement pas linéaires. Il ne suffit de commencer une activité physique pour devenir “bon”.
La courbe des progrès ressemble plus à des escaliers. Vos progrès se feront par étape. En fonction de votre assiduité, vous progresserez assez rapidement au début de votre pratique. Puis vous atteindrez un plateau et vous aurez l’impression de ne plus progresser.

Finalement, le plus important est de garder le plaisir de la pratique ! Restez à l’écoute de votre corps et de vos sensations et vous aurez la clé pour avoir une pratique qui deviendra votre meilleure habitude !

Hélène PETOT
Ingénieur recherche et développement DECATHLON SportsLAB Docteur en physiologie de l’exercice pour la performance et la santé