Le canyoning : je prolonge mon entraînement cet été !

Partons dans nos prochaines newsletters, à la découverte de nouvelles pratiques sportives, des pratiques peu connues du grand public ou perdues de vue ! Et avec l’aide de professionnels de santé ou sportifs, nous établirons les principaux bénéfices pour vous et dans votre discipline.

Le canyoning : Késako ?

Cette semaine je vous emmène faire du Canyoning !

Le canyoning, c’est de la descente de rivière au sein de gorges, entrecoupées d’obstacles : sauts, toboggans, ou rappels (où l’on peut utiliser des cordes et mains courantes afin d'évoluer en toute sécurité).

C’est une activité ludique, parfaite pour toute la famille.

Pour les plus sportifs d’entre nous : coureurs, marcheurs, trailers, tri-athlètes etc ... c’est l’opportunité de transférer votre entraînement et vos acquis musculaires en milieu naturel.

Comme toute pratique sportive peu connue du grand public, cette activité se fait toujours encadrée par un professionnel, habilité à vous accompagner pour une journée hors du commun !

Aller c’est parti !

Comment ça, « L’eau, elle est trop froide pour moi ? » mais non, on vous l’a monté à 27° aujourd’hui, ne vous inquiétez pas … tout va bien se passer !

Je vous présente Damien, kinésithérapeute, ostéopathe, et surtout moniteur de (bonheur en) canyoning par passion (dixit Mitch Bucanyon pour les intimes) ... et il nous explique les différents bénéfices* de sa discipline, vous allez adorer !
*Les bénéfices cités ci-dessous sont en accord avec les recommandations de la haute autorité de santé (HAS) concernant les APS : activité physique et sportive.

Le canyoning permet le développement de nouveaux schémas moteurs.

Lors d’une sortie, les sauts, la marche en rivière, les rappels et toboggans nous apprennent à contracter notre muscle transverse de l’abdomen (faisant parti des ABDOS ☺ ) : c’est le gainage !!! *

Ce  gainage implique une coordination de la musculature lombo-abdominale (abdos et bas du dos), qui est indispensable dans la prévention et le traitement de la lombalgie (maux de dos).

Le gainage que vous travaillez depuis des mois, sera intégré dans les sauts, les toboggans.

* Note de l’auteur : « ce gainage est différents de celui fait en salle,  lors de sorties running ou en marche car les gestes, les postures et le maintien du dos sont différents et de nouveaux muscles sont appelés à travailler. ”

Le canyoning fait travailler le système proprioceptif de manière accrue

Proprioception :  gestion de l’équilibre.  

Derrière ce terme se cache la connaissance inconsciente de notre position dans l’espace et les mécanismes réflexes qui permettent de garder une position stable.


*Note de l’auteur : En effet, le terrain varié et parfois glissant vous amène à travailler votre équilibre en milieu naturel

Le canyoning stimule la coordination et l’équilibre vestibulaire

2 systèmes différents

Coordination : La coordination est la capacité de chacun d'organiser la contraction des différents muscles de son organisme pour générer des mouvements effectués dans un but précis. La coordination n'est pas fixe, elle peut s'améliorer ou se détériorer.

Système vestibulaire: : Le système vestibulaire est un organe sensoriel, situé dans l'oreille interne, qui contribue à la sensation de mouvement et à l'équilibre. Les signaux sensoriels sont principalement envoyés aux structures neuronales qui commandent le maintien du corps dans son environnement.

Ces systèmes différents se travaillent les sauts, mais aussi  la marche en terrain varié, les désescalades, oppositions ou encore la gestion des appuis lors de descentes en rappels.

Le canyoning nous apprend à nous dépasser 

Et oui!!! Maîtriser ses appréhensions,  descendre en rappel, se laisser glisser dans les toboggans et les sauts sont une expérience en soi !

Ce peut-être impressionnant au départ, mais ce sera avec fierté que vous finirez cette sortie pleine d’émotion. Vous serez fatigués et heureux !

Enfin le canyoning permet l'interaction et la cohésion de groupe

Apprendre à se connaître et découvrir l’autre et notamment au travers de système de parade (aider l’autre à franchir un obstacle que l’on a déjà passé) développe l’entraide et la responsabilisation du pratiquant, surtout chez l’enfant !

Et pour terminer, le point bonus pour les trailers ou les sportifs confirmés

Le canyoning permet le travail musculaire excentrique

*Note de l’auteur : Les bénéfices dans le cadre de tendinopathies aiguës ou chroniques sont reconnues.


N’hésitez plus, changez d’air, découvrez un nouveau sport et surtout faites vous plaisir !

Le canyonisme se pratique dans de nombreuses régions en france et partout en Europe, vous allez forcément trouver votre bonheur !

Allez HOP HOP HOP ! A l’eau !

*Note de l’auteur : Chacune de vos sorties sera adaptées à vos compétences par votre guide  : de la randonnée aquatique aux grandes courses, vous y trouverez votre bonheur,  de l'initiation avec des enfants de 6 ans aux grandes émotions !

Restriction :  être à l’aise en milieu aquatique et mettre la tête sous l’eau

NB. : Pour suivre votre séance avec Decathlon Coach, glissez votre portable dans le bidon étanche, lancez une séance de "Randonnée" puis mettez-le en mode avion pour éviter les problèmes de batterie :) Vous pourrez retrouver votre parcours !!

Diane
Equipe Decathlon Coach